On doit se remettre en forme, faire fondre la petite couche de gras qui s’est immiscée sous notre peau (la maudite) et refaire le plein de vitamine C. Une bonne façon de faire; se remettre à la marche en montagne. Pour se délier les jambes en début de saison et améliorer son cardio graduellement, je propose 3 randonnées dans les Adirondacks dont le niveau de difficulté est bien acceptable après quelques mois d’inactivité. 

Pour moi, les Adirondacks sont les montagnes par prédilection puisqu’elles allient proximité et vues splendides! En plus, c’est gratuit!!!

1- Lyon Mountain

IMG_4810
Les journées grises sont souvent d’excellentes journées pour marcher! 

À seulement 130 km de Montréal, le sentier de difficulté intermédiaire d’une durée approximative de 4h30 aller-retour vous mène à une tour d’observation de 35 pieds qui nous permet d’admirer une vue panoramique 360 degrés. Un petit coupe- vent est de mise, car à 1167 mètres d’altitude, le vent qui souffle est souvent assez puissant! Pour l’information de mes amies qui aiment marcher avec leurs petites bêtes, les chiens en laisse sont autorisés sur les sentiers.

2-Jay Mountain

Jay Mountain

Il s’agit sans doute de mon coup de coeur. Je l’air fait le lendemain d’un tournoi d’Ultimate et mes jambes étaient fragiles, je n’ai pourtant pas eu de difficulté à terminer mon ascension. La montagne n’abonde pas côté randonneur, ce qui permet d’aller à notre rythme sans contrainte. D’abord, on arrive à un premier sommet dégagé qui offre une vue imprenable sur Whiteface. On marche ensuite sur une la crête pour atteindre les 3 autres sommets. Peu importe si on décide de terminer la randonnée ou de s’arrêter à l’un où l’autre des 4 sommets, la beauté du paysage nous en met plein la vue. Une durée d’environ 6h aller-retour nous permet de franchir le sommet à 1097 mètres. À voir absolument !

3- Giant Mountain

1024px-Southeastern_High_Peaks_from_Giant_Mountain

Un peu plus difficile que les 2 autres, Giant Mountain est le douzième sommet le plus haut des Adirondacks situé à 1410 mètres d’élévation. Durant la randonnée d’approximativement 6h aller-retour, il est possible de s’arrêter à plusieurs endroits pour contempler le paysage et les vallées environnantes. Lorsqu’on arrive sur les caps rocheux, il est facile de s’écarter du sentier puisque les directions sont dessinées à même la roche et sont parfois très pâles. À quelques endroits, la montée est très abrupte et l’utilisation de nos mains est nécessaire à l’équilibre, toutefois rien d’alarmant pour une mère anxieuse 😉

Giant Mountain
Petite pause bien méritée !

Et vous, où aimez-vous aller marcher?

 

Publicités

Rédigé par Véronique Forget

Passionnée par la beauté de la nature, j'ai besoin du sport et des voyages pour m'accomplir.

1 commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s