L’Île de beauté !

De Bastia à Ajaccio

À la recherche d’une destination voyage sans risque de Zika, mais qui offre aussi une diversité de paysages et d’activités, nous avons jeté notre dévolu sur la Corse, l’Île de beauté. Située entre la France et l’Italie, on s’y rend surtout pour profiter de la nature que pour des visites culturelles. L’île porte véritablement bien son nom puisqu’elle nous a éblouies chaque jour avec des montagnes à couper le souffle et des plages paradisiaques.

Port de Bastia

Nous sommes atterris à Bastia au Nord est de l’île, après un vol partant de Paris. Notre chambre, située dans les montagnes nous offrait une vue sur la mer et le port qui s’anime en soirée. La ville d’environ 45 000 habitants est très belle. Le port, bordé de restaurants, la citadelle, la place du marché et les bands live le samedi, l’église est sans doute la plus belle de Corse.

Le Cap Corse

Erbalunga

Nous avons ensuite pris la route pour St-Florent via le Cap Corse. Il est possible de visiter le Cap Corse en quelques jours pour s’arrêter dans tous les villages, faire des randonnées jusqu’aux nombreuses tours génoises et profiter des plages, mais comme nous l’avons fait, une journée était suffisante pour y voir les principaux attraits, tout en s’arrêtant pour siroter un café en bord de mer, ou pour manger dans un port au bout de l’île. Mes coups de cœur du Cap Corse sont sans aucun doute, Centuri, un petit port de pêche complètement au bout de l’île et Nonza, une petite communauté où se dresse une tour paoline sur laquelle la vue de la plage est à couper le souffle. La route est sinueuse et si comme moi vous êtes fragiles en voiture, vaut mieux prévoir des antinausées.

Centuri

St-Florent et le désert des agriates

Le port de St-Florent au coucher de soleil

Nous sommes arrivés à St-Florent en début de soirée. Après nous être rafraichis à notre appartement, nous avons pris la direction du centre pour manger. La ville est magnifique et nous étions bien contents de nous y être posés pour 3 nuits puisque les activités ne manquent pas. Déjà, les rues et le port sont d’un charme désarmant. Le lendemain, nous avions prévu louer des kayaks de mer pour nous rendre dans le désert des agriates, mais le vent soufflait trop fort et l’agent de location nous l’a fortement déconseillé. C’est alors que nous avons pris le « ferry » vers la plage du Lotu. Rendu, nous avons entamé une petite randonnée de 45 minutes par les terres qui nous a permis d’atteindre la plage de Saleccia, une des plus belles que nous avons vu en Corse. Près de 2 km de sable blanc, la mer aussi belle que dans les caraïbes, quoiqu’un peu plus rafraîchissante!

Plage de Saleccia

Le lendemain, nous avions prévu visiter des vignobles pour y déguster les vins de la région de Patrimonio, très réputés en Corse. Malheureusement, la plupart y étaient fermés puisque la haute saison n’était pas encore commencée. Nous avons finalement choisi le Domaine de Leccia, qui, nous l’avons appris plus tard, était l’un des plus renommés de Corse. Pour terminer la journée en beauté, nous avons effectué une portion du sentier du Littoral. Cette randonnée n’est pas très difficile, mais était MAGNIFIQUE!

Sentier du Littoral

Calvi et Porto

Nous avons ensuite visité Calvi dont la Citadelle est une des plus belles de Corse. La ville est un incontournable. D’un côté, la plage d’un bleu azur et de l’autre, le sommet de montagnes qui étaient encore enneigées en mai. Plusieurs randonnées d’une journée sont possibles, mais nous avions plutôt prévu visiter la réserve de Scandola par la mer(activité qui a été annulée finalement, mais c’est une tout autre histoire). En soirée, nous avons opté pour l’Auberge Chez Edgar, à près de 20 minutes de la ville, juchée dans les montagnes. C’était de loin le meilleur repas de notre voyage. Nous avons été accueillis comme des rois et la nourriture de la ferme était incroyable.

Vue de la Citadelle de Calvi

Ensuite, nous avons mis le cap vers Porto, petit village qu’il est facile de louper tant il est caché dans une petite vallée sur la route. Nous avons déambuler dans les rues, fait une petite randonnée jusqu’à la tour génoise et finalement, nous avons fait une petite croisière pour admirer les Calanques de Piana, un site classé au patrimoine de l’Unesco, avec la compagnie Alpana qui nous a offert un très bon service. Notre guide nous a partagé l’histoire des villages qu’on pouvait apercevoir de notre bateau, ils nous a expliqué les nombreuses formations rocheuses des Calanques et décris la faune de la région. Une excursion que nous ne sommes pas prêts d’oublier. Avant de partir pour Ajaccio, nous nous sommes arrêtés au « Château fort » pour faire une courte randonnée d’une heure et avoir une vue imprenable sur le Golfe de Porto.

Ajaccio

Ajaccio est la capitale de Corse et il s’agit de la plus grande ville. C’est sans doute ce que l’endroit que nous avons le moins apprécié de notre voyage. Nous avons opté pour une excursion de bateau pour nous rendre sur les Iles Sanguinaires. Il faut dire qu’après l’excellent et intime service que nous avions reçu préalablement, ce traversier de 200 personnes n’était pas de taille à nous charmer. Cette journée nuageuse donnait un air morbide aux îles et c’était impressionnant. Il est plaisant de déambuler dans les ruelles de la ville et de s’asseoir à l’une des nombreuses terrasses en bord de mer ou encore dans les rues étroites. Lorsqu’on décide de marcher sur la route le long du littoral, la ville prend tout d’un coup l’allure de Miami Beach.

Je vous invite sur quelques images et vous invite à lire notre itinéraire de Propriano à Corte!

Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s