Nous sommes arrivés à Tupiza après une autre nuit en bus. À 5h du matin, tout est fermé et nous sommes épuisés. Eh non, les bus de nuits ne sont pas très reposants. Il n’existe que très peu de bus avec lits, les routes sont sinueuses, le chauffeur claxone dans les courbes et plusieurs cellulaires sonnent en pleine nuit. Heureusement, une gentille dame nous attendait  au terminal afin de nous proposer un hôtel et nous l’avons suivi aveuglément (ne pas dire à nos parents).

image

image

Le 12 Octobre, c’était les élections fédérales en Bolivie. Tout y était fermé et il était interdit de circuler en véhicule motorisé. La veille, nous sommes allés au marché afin de nous procurer ce qu’il fallait pour nos 3 repas du jour suivant. Le dimanche en question, nous en avons profité pour faire une randonnée dans les alentours désertiques où une forêt de cactus géants se dressait.

Dès lundi matin, notre visite des déserts a commencé. C’est en 4 x4 que nous avons passé les 4 jours suivants, en compagnie de 2 autres touristes (vraiment gentilles), le guide et la cuisinière. Contrairement à notre première aventure, cette activité était sans humanité, sans réelle implication de la part du guide, une machine à dollars quoi! Bien qu’il était nécessaire d’être en « Jeep » pour parcourir tous les kilomètres qui séparaient chacun de ces endroits merveilleux, nous apprécions moins ce genre de tourisme. Il faut aussi dire que je suis mal placée pour vous en témoigner puisque je souffre d’un mal chronique des transports. Bref, 4 jours sur les « gravols » à dormir d’un endroit à l’autre. Trêve de négatif, les lieux étaient magiques; Lacs colorés cachés au fond des déserts, animaux qu’on ne voit qu’au Zoo (beaucoup de Lamas, des milliers de flamants, quelques perroquets, des genres de lièvres et toutes sortes d’oiseaux), des volcans semi-actifs et j’en passe.

image

image

image

Finalement, notre activité s’est achevée dans le mythique Salar de Uyuni. Nous avons passé notre dernière nuit dans un hôtel de sel, qui de l’extérieur ne paraissait rien, mais qui à l’intérieur avait un petit cachet. Bref, un avant-midi dans le Salar égal un abus de photo. Je vous laisse sur quelques-unes.

image

image

image

Publicités

Rédigé par Véronique Forget

Passionnée par la beauté de la nature, j'ai besoin du sport et des voyages pour m'accomplir.

(3 commentaires)

Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s