Nous avons quitté les déserts pour nous diriger dans les montagnes. Bien que sur notre chemin nous avons rencontré plusieurs personnes qui ont fait confiance à une agence pour organiser leurs périples dans la région volcanique, nous avons préféré y aller seuls. De Oruro, nous devions faire un transfert de bus à Patacamaya, une ville plutôt transitoire, dans laquelle se multiplient les autobus, les taxis et les truffis. Notre cher Lonely Planet nous a avisé qu’il n’y avait qu’un seul départ pour Sajama chaque jour, à 1h pm ou dès qu’il est plein. Afin d’éviter de manquer notre transport, nous sommes arrivés tôt. Heureusement, car à 10h30, on était parti.

image

Notre destination, Sajama, est un petit village qui, lors de notre arrivée semblait inhabité, laissé à l’abandon. Néanmoins, il y avait l’électricité et de l’eau chaude dans les douches. D’ailleurs, nous en avons bien besoin, car la température était fraiche! Approximativement 5 ou 10 degrés les jours nuageux et ça gelait la nuit. Pas besoin de vous dire que les paysages étaient grandioses. À côté de ce volcan de 6000m recouvert par un glacier, on se sentait tout petit. Beaucoup de randonnées à faire dans ce coin de la Bolivie. Dû à leur map à l’échelle complètement inexacte, nous avons marché environ 30 km en une journée (aller-retour) pour se rendre à un lac au creux des montagnes. Je chialais tellement sur le chemin, mais maintenant, je suis plus que satisfaite d’y être allée. Sur le sentier, Geysers et animaux sauvages étaient au rendez-vous. Pour vous donner un exemple des paysages, je me sentais comme dans Heidi, entourée de montagnes! Le fameux lac finalement, était au Chili, vive les frontières ambiguës! Benjamin a le mérite de s’être baigné dans le plus haut lac de sa vie! 4800 mètres d’altitude! Selon son allure à la sortie, ça paraissait un poco frio!

image

Le lendemain, comme on marchait un peu écarté (à cause de notre marche de la veille), journée détente dans des Hot Springs. Eaux chaudes et vue sur le volcan, c’était magique (sauf l’odeur d’oeufs pourris)!
image

Cette même journée, il y a eu une méga tempête de neige sur les montagnes. Tellement que le village en entier a perdu l’électricité. Retour aux sources disons.

Si jamais je vous donne envie de visiter la Bolivie, ne passez pas à côté de Sajama; c’est beau et c’est pas cher! (Notre hôtel était 40 Bs par personne par nuit, ce qui équivaut à 7$! Nos soupers, 3 services typiques et délicieux, coûtaient 25 Bs (4$).)

Publicités

Rédigé par Véronique Forget

Passionnée par la beauté de la nature, j'ai besoin du sport et des voyages pour m'accomplir.

un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s