image

Le 2 Novembre c’était la fête des morts! Pendant que chez nous les enfants s’empiffraient de friandises, en Bolivie, les gens rendaient hommage à leurs proches décédés.

Dans chaque ville et village, une grande fête était organisée au cimetière. Le concept m’a charmé. Toutes les familles ayant perdu quelqu’un dans les 3 dernières années avaient un kiosque en l’honneur du défunt. Ces kiosques arboraient une photo et/ou un texte pour le mort et étaient décorés avec des fruits frais et des pâtisseries. Les gens devaient se présenter à un kiosque et prier en la mémoire du défunt. En guise de remerciement la famille endeuillée lui remettait un sac de denrées. Toute la journée l’endroit grouillait de monde et des musiciens un peu saouls jouaient une musique cacophonique. En théorie la fête durait seulement le 2. En pratique, on pouvait croiser des gens qui titubaient 3 jours durant.

Ce qui me fascine dans ce rituel est le respect que ce peuple voue à ses morts. Même en visitant des cimetières en d’autres circonstances on peut le remarquer. Quant à moi, je ne garde que de bons souvenirs de mes proches décédés. J’ai même honte de dire que je ne sais même pas où ils sont enterrés. En rentrant, je m’informe et les  visite!

P.S. Je suis désolée de ne pas pouvoir vous l’imager, j’étais un peu mal à l’aise de prendre des photos!

Publicités

Rédigé par Véronique Forget

Passionnée par la beauté de la nature, j'ai besoin du sport et des voyages pour m'accomplir.

Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s