image

La chaleur des déserts infinis de la côte nous appelait. Particulièrement moi. J’avais besoin d’une cure de luminothérapie. Ces villages aux visages défraîchis ont un charme inexpliqué. L’artisanat joue un rôle important puisque les artistes déambulent sur les places ou tiennent de petits kiosques sur la plage. Tout pour augmenter mon désir de consommation. Le plus important; les Péruviens de la côte ont percé le secret de la meilleure ceviche!

image

Notre première destination Paracas. Située dans la province de Ica dans laquelle on retrouve notamment les lignes de Nasca. Malheureusement, l’excursion en avion était hors budget. Près de là vous retrouverez Pisco, une ville un peu plus grande, mais qui a été complètement anéanti par un séisme il y a quelques années. Bien que les activités ne pleuvent pas à Paracas, on s’y rend pour visiter une réserve naturelle où de magnifiques plages de sable blanc s’étendent sur la péninsule. De plus, nous avons aussi visité les îles de Ballista connues sous le nom des îles Galapagos des pauvres. Du bateau on aperçoit des centaines de pélicans perchés, des lions de mer qui venaient tout juste de donner naissance, des cormorans venus pêcher, des crabes, des étoiles de mer et des pingouins visiblement perdus. Chose importante, portez un chapeau, car les oiseaux ont la fâcheuse habitude de déféquer sur les visiteurs

image

Pacasmayo est réputé pour avoir la plus longue vague au monde. Toutefois, vous ne serez pas tenté de vous tremper l’orteil sans combinaison! Lors de notre passage, le « swell » n’y était pas, mais nous avons quand même aperçu un adepte du surf s’élancer sur la pointe où un phare se dresse. Une Péruvienne qui a vécu 10 ans en France s’est ouvert un charmant café où la nourriture est délicieuse!

image

Finalement, Mancora est un village purement touristique. Les restos-bars abondent et les surfs shops aussi. Nous y avons passé quelques jours puisque j’y complétais mon PADI Open Water et c’est tant mieux puisque nous avons rencontré des gens authentiques. Là-bas les vagues sont immenses! Benjamin allait surfer en matinée et les vagues pouvaient atteindre 1 à 2 mètres. La problématique est qu’il n’était pas seul à vouloir les attraper! Quant à la plongée, n’y allez pas juste pour ça. Comme on était plus au nord, l’eau commençait à être agréable; 72 degrés F. Je crois qu’il y a meilleurs endroits pour profiter de la plage au Pérou, mais nous y avons tout de même trouvé notre compte

image

 

Publicités

Rédigé par Véronique Forget

Passionnée par la beauté de la nature, j'ai besoin du sport et des voyages pour m'accomplir.

Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s