Au Myanmar, les gens sont tellement chaleureux et curieux. Il était normal d’entreprendre une conversation avec une personne locale. On s’y était un peu fait. Heureusement, un couple d’allemands rencontré dans le parc national de Khao Yai nous ont permis d’éviter une mauvaise expérience à Bangkok!

image

Bangkok, lundi matin, on s’aventure à pied dans la ville turbulente dans le but de se rendre au Grand Palace ainsi qu’au célèbre Bouddha couché. En sortant du quartier touristique, une intersection est plutôt ambiguë. On s’arrête quelques secondes afin de comprendre comment traverser le carrefour giratoire. Un homme attendait l’autobus et voyant nos visages confus il s’est défait de ses écouteurs afin de nous montrer la voie. Il nous demande d’où on vient et discute un peu. Il nous conseille de ne pas nous rendre immédiatement au Grand Palace, car il y a une cérémonie et que c’est fermé aux touristes. Il nous indique quelques endroits incontournables à Bangkok à faire entretemps. Il nous donne aussi plusieurs conseils sur la façon de voyager en Thaïlande et nous parle de plusieurs attrapes touristes et nous parle de comment les éviter. Vraiment quelqu’un de très sympathique. Le genre de personne devant qui tu baisses la garde. Il termine en nous disant de faire attention aux Tuk-Tuks et de n’embarquer qu’avec ceux ayant une plaque jaune, apparemment approuvés par le gouvernement. Bizarrement, au même moment, un taxi correspondant à cette caractéristique tourne le coin et s’immobilise à nos côtés et nous offre une course pour un prix ridiculement bas. Pourquoi ne le prendrions- nous pas? De toute façon il est impossible de se rendre au Palais… Nous ne sommes pas montés dans le Tuk-tuk. Et si ça vous arrive, ne le faites pas!!!

Et si nous l’avions fait?

Pas d’attaque armée, mais beaucoup d’agressivité et de pression. Le Tuk-tuk nous aurait entraîné où bon lui semble afin d’avoir de la commission sur des excursions éventuelles que nous aurions pu acheter. En fait, ils vous mettent tellement de pression que, apparemment, on dépense beaucoup, beaucoup d’argent. Ils nous auraient mené par la peur afin de nous soutirer un maximum d’argent.

image

Finalement

Comme nous avions entendu cette histoire arrivée à des allemands (qui ont aussi évité la catastrophe), nous avons continué notre chemin. Drôlement, sur notre chemin vers le palais, tous les tuk-tuks nous disaient que le Grand Palace était fermé et de faire une activité alternative (où ils pourraient nous conduire évidemment). Quand nous sommes finalement arrivés…. c’était ouvert!!!

image

Même si beaucoup de gens n’apprécient pas leurs visites de Bangkok, il y a beaucoup à voir et à faire. Nous avons spécialement aimé le Grand Palace, le Bouddha couché, le quartier chinois ainsi que la vie nocturne.

Publicités

Rédigé par Véronique Forget

Passionnée par la beauté de la nature, j'ai besoin du sport et des voyages pour m'accomplir.

2 commentaires

Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s