Sur la route pour nous rendre à Lombok, notre dernière destination de l’Indonésie, nous nous sommes arrêtés à Flores. Bien connu pour sa porte d’entrée vers les îles de Komodo, Flores a beaucoup plus à offrir. De beaux volcans, une végétation luxuriante et une multitude d’activités.

image

À près d’une heure de route de Ende où nous sommes atterris, existe Kelimutu, un cadeau pour les yeux! Il s’agit d’un magnifique volcan qui cache en son cratère trois lacs sulfureux aux couleurs variant entre le bleu, le turquoise et le jaune un peu laiteux. Comme nous étions en entraînement pour l’ascension du Rinjani, nous avons entrepris la montée à la marche. Pour les plus… confortables, la route se rend jusqu’au sommet et plusieurs Ojeks (motos-taxis) offrent leurs services. Pour les locaux, il est inconcevable de marcher. Pour eux, nous étions des surhommes de parcourir les 11km qui nous séparaient du sommet à pied. Ils nous croyaient peut-être aussi un peu trop gratte-cenne!

image

Beaucoup de gens s’arrêtent à Bajawa, qui nous a déplu au premier abord. Sachez que le tourisme sur Flores est en plein essor et que les locaux, notamment à Bajawa, découvrent que les touristes sont un excellents moyens de faire de l’argent facile! Les hôtels offrent un mauvais rapport qualité prix, les agences proposent toutes la même excursion dans des villages traditionnels superficiels (mis sur pied pour les touristes) à un prix déraisonnable et les gens ne sont pas très sympathiques. Pourtant, il y a là un immense potentiel d’y faire du plein air. Nous avons loué un scooter (on y prend goût) et sommes allés faire trempette dans la rivière dans laquelle se jette la source d’eau chaude rejetée par le Volcan Inerie. Pure détente! Le matin venu, nous avons monté ce dit volcan. Il nous a fallu 5h30 pour compléter l’aller-retour. Toutefois, les randonneurs moins expérimentés peuvent y mettre jusqu’à 10h (selon le Lonely Planet). Nous avons recruté notre guide dans le village au pied du volcan pour la moitié du tarif des agences.

image

image

Finalement, rendez-vous à Labuanbajo, la fameuse porte d’entrée pour Komodo. Il y a Komodo pour ses dragons, le plus gros lézards du monde, ou Komodo pour ses fonds marins!
Après plusieurs discussions avec des plongeurs expérimentés, Komodo est un incontournable! Ils reviennent chaque année pour y voir ce qu’on appelle en jargon de plongée « du gros ». On peut en témoigner aujourd’hui, c’était incroyable! Les forts courants amènent des requins, raies mantas, napoléons, barracudas et bien plus.

image

Selon les Hyperactifs, Flores est une mine d’or et aussi bien en profiter avant que le tourisme de masse gagne du terrain!

Publicités

Rédigé par Véronique Forget

Passionnée par la beauté de la nature, j'ai besoin du sport et des voyages pour m'accomplir.

un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s